Comment calculer les marches d’un escalier tournant ?

0
866

Bâtissez-vous une nouvelle maison ? Arrangez-vous votre sous-sol ou votre grenier afin de créer un nouvel espace ou une salle de jeux pour vos enfants ? Dans l’un ou l’autre des cas, il serait idéal de faire installer des escaliers afin de faciliter le passage d’un étage à un autre.

Cela dit, avant de penser au volet esthétique des marches, le mieux serait d’abord d’en définir le nombre et les dimensions adéquates pour favoriser une circulation confortable. Pas besoin d’être un descendant de Pythagore pour effectuer cet exercice. Cet article vous dévoile des méthodes toutes simples pour calculer les marches de votre escalier tournant.

Utiliser des logiciels de calcul

Très pratique et complet, un logiciel de calcul d’escalier vous permet de personnaliser votre projet de construction d’escalier tournant. Si les fonctionnalités offertes par le logiciel de calcul vous donnent la possibilité de laisser s’exprimer votre créativité, elles mettent à votre disposition une panoplie de choix en ce qui concerne les formes d’escalier.

En plus, le logiciel de calcul vous propose les dimensions à appliquer à vos marches d’escalier tournant ainsi que tous les autres paramètres liés à votre modèle. Il vous simplifie également la tâche en déterminant pour vous :

  • la ligne de foulée idéale par rapport à l’emmarchement ;
  • et l’angle adéquat de l’escalier par rapport au sol.

N’hésitez donc pas à faire appel à Métalusoft pour le calcul d’escalier quart tournant afin de vous faire accompagner dans la réalisation de votre projet d’escalier.

Déterminer le nombre de marches : une formule simple pour y arriver

En définissant le nombre de marches de votre escalier, vous devez veiller à ce que ce nombre soit aussi confortable pour un enfant que pour un adulte. En effet, deux données sont nécessaires pour définir le nombre de marches de votre escalier : la hauteur de l’escalier et la hauteur de la marche.

Ainsi, la formule qui permet de calculer le nombre de marches d’un escalier est le quotient de la hauteur de l’escalier par la hauteur de marche considéré.

En langage plus simplifié : Nombre de marches = Hauteur de l’escalier/Hauteur d’une marche.

Exploiter la loi de Blondel

Comme vous l’auriez remarqué dans la formule précédente, il est indispensable de définir la hauteur d’une marche avant de déterminer le nombre de marches d’un escalier. Si la hauteur standard pour une marche d’escalier est de 17 cm, celle-ci peut être agrandie à 21 cm pour les escaliers secondaires. Cet article vous en dit un peu plus sur le sujet.

En réalité, la hauteur d’une marche se calcule en fonction du giron (l’écart entre deux nez de marche). Située en général entre 24 cm et 30 cm, la longueur du giron doit pouvoir assurer la stabilité de toutes les personnes empruntant les escaliers ; ceci en supportant entièrement la grandeur des pieds.

La loi du Physicien et Ingénieur français André Blondel (1863-1938) vous permet justement d’établir un rapport ergonomique entre le giron et la hauteur des marches d’un escalier dans le souci de définir les bonnes hauteurs et de faciliter la montée de vos escaliers. D’après la loi de Blondel, Longueur de giron + 2 × Hauteur d’une marche = [60 cm ; 64 cm] pour une foulée naturelle.

Appliquer la formule de Blondel vous évitera d’obtenir des marches plus hautes que la norme avec des escaliers difficiles à pratiquer. Vous pouvez donc utiliser cette formule pour installer vos escaliers d’intérieurs par exemple (en savoir plus ici).

Si le logiciel de calcul d’escalier vous propose une expérience optimale en mettant à votre disposition des paramètres simples et pratiques pour vos calculs, la loi de Blondel quant à elle vous met à l’exercice en vous amenant à déterminer vous-même les dimensions de vos marches d’escalier.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here